RC Pro cordiste

RC Pro cordiste : une assurance risques spéciaux

RC Pro Cordiste ou Travail en hauteur

RC Pro cordiste est une assurance qui concerne la profession de cordiste ou d’une personne effectuant des travaux en hauteur. Cette activité est particulièrement risquée car des accidents sont très souvent enregistrés : vitres cassées, effondrement de certaines parties d’un bâtiment vieillissant et aussi chute du cordiste lui-même.

L’Assurance RC Pro Cordiste peut être étendue à :

d’autres professions toutes aussi risquées du bâtiment (BTP) : activité de démolition, échafaudeurs, élagueurs, grutiers, scaphandriers,  activités diverses de travaux en hauteur en forêt ou de voirie.

La RC Décennale n’est pas obligatoire :

l’activité de travaux en hauteur ou sous-marine est, en effet, réalisée en sous-traitance d’un maître d’œuvre ( cabinet d’architecte, bureau d’études ou entreprise de construction) qui dispose d’une assurance RC Décennale qui couvre cette activité.

Ces entreprises de cordistes, démolition ou échafaudeurs présentent un risque :

qui nécessite une étude approfondie car les sommes en jeu, en termes de remboursement des sinistres peuvent être très importantes : les dommages matériels causés lors des travaux, vitres cassées, effondrement de parties d’un immeuble vieillissant, étanchéité d’un toit mal effectuée etc..

Nos experts en risques spéciaux vous conseillent :

pour limiter vos risques dans le cadre de ces activités dangereuses avec des conséquences souvent mal comprises ni anticipées.

Voyez l’annuaire : http://www.annuairedestravauxenhauteur.com/cabinet-watine/

et aussi : http://www.annuairedestravauxenhauteur.com/les-entreprises-de-travaux-en-hauteur-en-france/

Lisez aussi

nos articles : http://sos-rc-pro.fr/assurance-travail-en-hauteur-avec-ou-sans-decennale/

et : http://sos-rc-pro.fr/rc-pro-risques-speciaux/

 

N’hésitez pas à nous joindre pour vos questions : 01.45.20.09.99.

 

amiante sur toit

Assurance Amiante

L’ Assurance Amiante est obligatoire :

face aux nouvelles normes de désamiantage qui ont été décidées par le gouvernement en juillet 2012.

Cette Assurance Amiante devient indispensable car :

il faut prendre des précautions, non seulement quand vous touchez les flocages qui partent en poussière mais aussi les matériaux qui contiennent de l’amiante non friable, même en quantité infime, la colle à carrelage, par exemple.

L’Assurance Amiante tient compte  de :

la suppression de la distinction entre amiante friable et non friable. Il s’agit aussi de durcir les processus de travail pour limiter les décès des ouvriers du bâtiment : électriciens, maçons, plombiers ou plaquistes mais aussi d’augmenter la fréquence des analyses de l’air, renforcer les protections obligatoires, mettre en place des systèmes de la Certification 1552 des entreprises : Qualibat, Afnor ou Global.

L’enrobé qui recouvre les rues est concerné par l’Assurance Amiante :

l’amiante est, en effet, piégée dans le goudron et chaque fois que les collectivités locales entreprennent des travaux de voirie : rebouchage d’un trou dans la chaussée, réfection d’un soupirail, celles-ci doivent avec les compagnies des eaux, de gaz ou d’électricité effectuer un prélèvement et faire analyser la carotte en laboratoire  (1.000 Euros de prestation à payer).

Si le revêtement est sain, ces collectivités locales peuvent creuser. Dans le cas contraire, celles-ci doivent avoir recours à une entreprise certifiée  qui a souscrit une Assurance Amiante, RC Pro en général, la RC Décennale n’étant pas toujours exigée…Pour la pose d’un arceau porte-motos, la procédure est la même, l’analyse d’une carotte est nécessaire. Une cartographie de l’enrobé des routes est envisagée par certains maires.

L’Assurance Amiante s’applique aussi aux particuliers :

Remplacer le vieux linoléum de votre salon par de la moquette nécessite maintenant, depuis juillet 2012, un diagnostic préliminaire. Si la colle de votre linoléum contient de l’amiante, il vous faudra faire appel à une entreprise certifiée pour la retirer et l’évacuer à la décharge dans un emballage étanche. Cette procédure est obligatoire et bien balisée par l’administration. Il en est de même quand il s’agit de remplacer les toits d’appentis en fibrociment par des tuiles car ce sont des plaques amiantées !