RC Pro Informatique

La garantie RC Pro informatique protège les informaticiens

RC Pro Informatique comprend de nombreux exemples de sinistres.

Notre Cabinet Watine vous propose des conseils sur cette page :

https://sos-rc-pro.fr/assurance-rc-pro/rc-pro-informatique/assurance-rc-informatique/

 

Nous avons répertorié de nombreux exemples de sinistres pour la garantie RC Pro Informatique.

  • Ainsi, un prestataire informatique peut mettre à mal la propriété intellectuelle.
  • Celui-ci,en effet, peut avoir, par erreur, intégré les codes sources de son client. Il aurait pu oublier de régler les droits.
  • Le sinistre s’élèvera donc à des frais de défense juridique pour 125.000 Euros. Viendront s’ajouter des dommages et intérêts pour le propriétaire des droits des codes source pour 525.000 Euros au minimum.
  • Vous compterez un total de : 650.000 Euros  que votre garantie remboursera.
  •  
  • Vous pouvez livrer en retard votre projet informatique. Votre client sera alors  vous réclamera une annulation du contrat et des dommages et intérêts. On pourra estimer les frais de défense à 125.000 Euros. Viendront se rajouter 325.000 Euros de dommages et intérêts. Vous pourrez compter un total de: 450.000 Euros.
  •  
  • Le défaut de conseil apporte de nombreux sinistres  : la moyenne des sommes à débourser se situe à 300.000 Euros.
  • La perte de données survient souvent lors d’un changement de serveur ou de l’installation d’un nouveau logiciel chez votre client. La reconstitution de ces données peut coûter près de 200.000 Euros. Il faut souvent faire appel à un autre prestataire en saisie de données. Sans compter sur les frais défense, le cas échéant.
  • Le droit à l’image est souvent invoqué quand le prestataire informatique utilise une image qui fait l’objet de droits d’auteur qu’il n’a pas acheté, à une banque d’images payantes,telle que Getty images . Cette violation d’images peut s’avérer coûteuse.
  • Les biens confiés peuvent aussi être détériorés : dans le cadre d’une maintenance, vous pourriez endommager un disque dur. L’installation d’un nouveau disque entraînera des dépenses supplémentaires que votre client pourra réclamer.
  • La moyenne de débit peut s’avérer insuffisante et non-conforme à ce qui était prévu par le contrat. Réclamation possible du client mécontent.

  • L‘oubli du renouvellement des droits de votre nom de domaine devient aussi une raison de réclamation, si, entre-temps, ce nom de domaine est racheté par une autre entreprise.

Pour des informations supplémentaires, contactez le Cabinet Watine : 01.45.20.09.99