RC consultant en dépollution : un contrat d’assurance pour se couvrir des négligences

 

Sur les sites de construction, les dangers sont nombreux. Les artisans sont exposés à des risques de chute, d’effondrement de structure, d’ensevelissement ou encore d’exposition à des produits toxiques et polluants. Dans ce dernier cas, les entreprises font souvent appel à un consultant en dépollution.

 

L’erreur est humaine, d’où l’utilité d’une bonne couverture

 

Lorsqu’un site est contaminé, par des produits chimiques toxiques ou par de l’amiante, les entreprises de construction ou de démolition font appel à un consultant spécialisé dans la dépollution.

 

Généralement, ce genre de professionnel maîtrise bien son sujet. Mais les contaminations peuvent être diverses et variées et une erreur de diagnostic pouvant entrainer des conséquences désastreuses est toujours possible.

 

Si le scénario se produit, la responsabilité civile du consultant est engagée. La souscription au préalable d’un contrat d’assurance RC consultant en dépollution prend alors tout son sens.

 

Lorsque la santé des artisans, des clients (propriétaires des biens en construction) ou même des riverains est affectée, l’indemnisation peut coûter vraiment cher à celui qui est considéré comme fautif. En prenant les devants et en souscrivant un contrat RC consultant en dépollution, le consultant charge son assureur de dédommager les sinistrés.

 

Le Cabinet Watine, spécialisé dans les métiers à risque

 

Sur sa plateforme Sos-rc-pro, le Cabinet Watine propose tout un éventail de produit d’assurance couvrant les métiers à risque. Des grutiers aux scaphandriers, en passant par les cordistes et les chargés de décontamination, un produit spécifique est prévu pour les couvrir des éventuels sinistres.

 

Grâce au concours de ses nombreux experts, la plateforme est en mesure de détailler les risques inhérents à la pratique de ces métiers dangereux et de renseigner efficacement sur les couvertures pouvant y être rattachées. Le Cabinet Watine fait l’effort de couvrir le plus de risques possible, dans le but de tranquilliser autant que faire se peut ces professionnels soumis à un stress permanent.

 

Outre les sinistres déjà mentionnés, les contrats d’assurance proposés par le cabinet couvrent les expositions à des radiations ionisantes ou à des agents biologiques pathogènes, les risques de noyade, les travaux en souterrain (puits, galeries, tunnels…), les accidents liés à l’utilisation d’explosifs, les électrocutions et bien d’autres encore.

 

Le consultant en dépollution est soumis à la pression

 

Certes, le consultant en dépollution n’est pas exposé au même degré de danger que les cordistes, mais ils ont une grande responsabilité et doivent en permanence faire preuve de vigilance. La possibilité d’une erreur d’appréciation de sa part justifie l’obligation de souscription d’une assurance RC consultant en dépollution. Ce contrat peut également protéger l’entreprise qui a fait appel à ses services.

 

Le contrat d’assurance RC consultant en dépollution n’a pas pour vocation de prédire une erreur de la part dudit professionnel, mais bien de faire en sorte que les sinistrés soient indemnisés convenablement. En cas de négligence, la responsabilité civile du consultant est engagée. Le contrat d’assurance aura le mérite de le soulager d’une peine supplémentaire.